19 septembre 2021

Fonctionnement d’une Voiture Hybride : le guide pour tout savoir !

voiture hybride

Partager cet article :

Le principe ou disons même la signification d’une voiture hybride est le fait qu’elle se recharge toute seule, le but étant de réduire l’émission des gaz à effet de serre des automobiles en se dirigeant vers une consommation électrique ou encore semi-électrique.

Ce sont, aujourd’hui, des véhicules qui représentent 15 % des ventes en France, et ce, pour divers motifs, tels que le motif écologique et le motif fiscal. En effet, les voitures polluantes sont taxées pour les particuliers et les entreprises. Découvrons quels sont les différents types de véhicules hybrides qui existent et comment ils fonctionnent ?

Le fonctionnement des voitures hybrides légères

Nous disposons de deux types d’hybrides légers qui sont les suivants :

  • Les véhicules micro-hybrides ;
  • les véhicules mild-hybrides.

C’est un système de démarrage et d’arrêt automatique dont la technologie est assez courante depuis déjà plusieurs années. Elle consiste à couper le moteur lors d’un arrêt. Elle trouve sa place dans quasiment toutes les nouvelles voitures aujourd’hui.

L’alterno-démarreur de 12 volts récupère l’énergie en phase de décélération. Avec un tel dispositif, il est possible d’effectuer des économies de carburant en allant jusqu’à un maximum de 10 %. Les micro-hybrides sont le moyen le moins cher d’économiser du carburant et d’émettre moins de CO2, mais de manière faible. Par contre, il n’est pas possible de circuler en électrique pur.

Pour le mild-hybride, en plus de la batterie de 12 volts, les véhicules semi-hybrides sont équipés d’une batterie de 48 volts où l’énergie récupérée pendant la conduite est stockée. Cette énergie soutient le moteur à combustion lors du démarrage et de l’accélération. L’alterno-démarreur de 48 volts est ensuite utilisé pour récupérer l’énergie lors de la décélération du véhicule.

Ce type d’hybride présente une fonction boost, c’est-à-dire qu’elle consiste en un soutien électrique important dans certaines situations de conduite. Il dispose aussi d’un système simple et efficace pour réduire la consommation de carburant jusqu’à un maximum de 20 % et une faible réduction d’émission de CO2. Par contre, là aussi, la conduite n’est pas purement électrique et les coûts sont relativement élevés à cause de la technologie de pointe mise en place.

Le fonctionnement des voitures full hybrides

C’est le type de véhicules hybrides le plus connu sur le marché de l’automobile. “Full” qui indique que c’est un modèle qui dispose d’un système permettant la conduite purement électrique. Ce dispositif tire son énergie de la récupération qui a lieu lors de la conduite et du freinage par le biais d’un alterno-démarreur haute tension.

La conduite purement électrique est possible, mais à faible vitesse et sur de courtes distances, ainsi que des économies de 20% sur le carburant et une faible émission de CO2. Ce modèle est coûteux à l’achat, il risque également d’être coûteux en termes de maintenance, et ce, en raison de son système qui dispose d’une architecture complexe à deux moteurs et de son rigoureux système embarqué.

Le fonctionnement des voitures hybrides rechargeables

C’est un type de véhicule qui est également appelé PIH, un acronyme qui désigne Plug in hybrid. C’est un modèle qui contient une batterie rechargeable de manière externe. Cette batterie peut être rechargée à la maison ou dans n’importe quelle station service, et ce, en moins d’une heure, le véhicule peut alors rouler jusqu’à 50 km de manière purement électrique.

Elle favorise les économies sur le carburant à long terme, tout en bénéficiant d’avantages fiscaux, car elle évite aux particuliers de payer la taxe qui concerne les voitures polluantes étant donné qu’elle n’est pas considérée comme étant une voiture polluante.

L’inconvénient est le poids du véhicule qui devient important à cause de la batterie, mais aussi l’importance des émissions de CO2, si jamais c’est le moteur à combustible interne qui prend le relais, et cela, dans le cas où la batterie est vide et qu’il n’y a pas de station où recharger, le poids présente un inconvénient majeur dans ce cas aussi, car cela fait consommer une grande quantité de carburant.

Comparatif voitures hybrides : les types de voitures hybrides

Les voitures font partie de notre vie depuis la fin du 19e siècle, et comme elles consomment beaucoup de carburant qui pollue l’environnement, de nouvelles conceptions de moteurs plus écologiques ont été créées afin de réduire la pollution, la première voiture électrique a été inventé en 1881. Après quelques décennies, la voiture hybride a été introduite sur le marché des voitures pour combiner les avantages des voitures classiques avec ceux de la voiture électrique. Dans cet article, on va essayer d’expliquer les différents types de voitures hybrides et leurs avantages par rapport aux véhicules non hybrides.

Comparatif des voitures hybrides : définition

Une voiture hybride combine au moins deux types de moteurs différents, l’un est électrique, l’autre est soit un moteur à essence ou à diesel, son système gagne de l’énergie venant du freinage régénératif qui est un système de freinage qui permet de recharger la batterie lorsque le véhicule est en marche et au cours de son freinage. Le moteur à essence ou à gasoil est également utilisé pour charger et entretenir la batterie. Le niveau d’hybridation complet a la possibilité d’utiliser le moteur diesel/essence, le moteur électrique, ou faire une combinaison des deux. Un hybride léger a un moteur électrique et un moteur thermique qui fonctionnent toujours ensemble. Enfin, un hybride rechargeable nécessite un branchement sur secteur pour recharger sa batterie.

Comparatif des voitures hybrides aux autres types de voitures

On commence d’abord par la voiture à moteur thermique (alimentée par de l’essence ou du gasoil), qui était une invention révolutionnaire dans le domaine du transport, son avantage majeur était qu’elle pouvait voyager de très longues distances avec relativement peu de consommable, mais elle est devenue rapidement une source de problèmes pour l’environnement à cause de l’émission des gaz polluants nauséabonds. La voiture électrique a été inventée, car elle peut régler le problème de la pollution, mais son inconvénient, c’est qu’elle est incapable de voyager plus loin par rapport à son homologue à essence. Les voitures hybrides sont conçues pour remédier au problème de recharge de la batterie de la voiture électrique, et aux inconvénients de la voiture classique à moteur thermique. Elle utilise généralement un moteur thermique qui s’occupe de charger la batterie pour que la voiture puisse faire de longs trajets. Bien qu’elle coûte environ 20 % plus que la voiture normale, la voiture hybride produit environ 50 % moins d’émissions nocives. Sachez qu’il existe également des comparateurs d’assurance traitant les spécifiques des véhicules hybrides.

Comparatif des différents types de voitures hybrides

Parmi les véhicules hybrides, on trouve plusieurs sous-catégories, chacune a des caractéristiques qui répondent à des besoins spécifiques, certains changements visent à économiser le consommable et réduire le coût du véhicule, d’autres donnent droit à des primes à l’achat, vous avez le choix entre 4 types principaux de moteurs hybrides :

  • Hybride série ;
  • Hybride parallèle ;
  • Hybride série-parallèle ;
  • Hybride rechargeable.

Pour l’hybride série, le moteur essence doit fournir l’énergie pour la batterie pour que le moteur électrique l’utilise pour pousser les roues, c’est la conception la plus ancienne des voitures hybrides. Pour la voiture hybride parallèle, les 2 types de moteurs sont connectés par une transmission commune qui peut-être automatique, manuel ou à variation continue. Ce qui détermine l’accélération pour ce type de voiture, c’est la taille du moteur à essence et le type de transmission, c’est le type le moins coûteux. Il y a plusieurs marques qui utilisent cette technique, comme Hyundai, Kia, et Toyota. Une variante qui englobe les conceptions : hybride série et hybride parallèle, nommée hybrides série-parallèle, est la conception la plus économe et la plus chère. Un moteur hybride rechargeable contient une batterie plus grande qui, quand elle est rechargée à l’aide d’une ressource externe, elle permet une conduite à l’aide d’énergie électrique plus durable, réduisant la consommation de carburant.

Partager cet article :