20 janvier 2022

L’entretien annuel d’évaluation : comment ça se passe ?

entretien annuel

Si vous êtes salarié dans une entreprise, vous connaissez sûrement l’entretien d’évaluation, même si cette pratique n’est pas exigée, elle reste toutefois avantageuse pour l’entreprise, mais aussi pour l’employé. Quel est le but d’un entretien d’évaluation annuel ? Comment bien se préparer pour le jour J ? L’évaluation, a-t-elle des conséquences dans l’avenir ? C’est ce qu’on va voir à travers l’article du jour.

Quel est le but d’un entretien annuel d’évaluation et comment le préparer ?

L’entretien annuel d’évaluation est avant tout,un échange de dialogue entre le patron et son employé, le but est finalement de faire le bilan et de l’année écoulée, mais aussi les perspectives à venir. L’entretien d’évaluation permet aussi de revoir les points à améliorer et à corriger du salarié.

À cette occasion, le responsable a la possibilité de réévaluer les objectifs et les visées établies, mieux encore, cela permet à l’employeur d’estimer une éventuelle amélioration professionnelle.

Enfin, cet entretien d’évaluation propose au salarié d’avoir le résultat de son travail et de relever les points faibles et forts sur sa façon de travailler, aussi, il peut exposer ses désirs, à savoir :

  • Une augmentation.
  • Arrangement des horaires.
  • Plus de responsabilité.

Avant l’entretien d’évaluation, le manager ou le chef de groupe doit prévenir l’employé du processus de l’entretien ainsi que les particularités du face-à-face, d’ailleurs, un manuel vous sera remis pour l’occasion.

Le responsable des ressources humaines, quant à lui, doit remettre une grille d’appréciations qui fera office d’appui à l’entretien, le salarié est dans l’obligation de remplir et de renseigner vos opinions, vos points de vue et vos sentiments sur le travail. Votre patron, lui, va se fier au dernier rapport, si le salarié a plus d’un an au sein de l’entreprise, le manager va noter les difficultés, mais aussi les réussites rencontrer tout au long de l’année.

Comment se passe l’entretien annuel d’évaluation ?

Lors de cet entretien, le patron du salarié doit avoir un comportement accueillant et instaurer un climat détendu et calme, il doit être académique et prendre en considération les dires du salarié. Faites une introduction simple et efficace pour annoncer les points principaux de l’entretien d’évaluation.

Maintenant, l’employé est prié d’exposer son self-évaluation, c’est-à-dire, les informations qui ont été remplies sur la grille d’appréciations qui lui a été remise par le responsable des ressources humaines. L’employeur va automatiquement riposter en faisant un retour en arrière ou un feed-back analytique et minutieux en se reposant sur des preuves objectives.

Le gérant de l’entreprise va ensuite évoquer la tenue et le comportement global du salarié au cœur de son équipe, mais aussi de l’entreprise, en mettant en avant d’éventuels désaccords ou encore, certains paramètres de stress.

Une fois le bilan général fait, il est temps d’aborder les spécifications des objectifs ultérieurs, le chef de groupe ou le patron doit appliquer toute son attention pour tempérer la quantité des objectifs à venir, les objectifs doivent être :

  • Concrets et constructifs.
  • Accessibles et cohérents.
  • Encourageant.

Vers la fin de l’entretien, le manager va donc formuler et inscrire un rapport explicatif de l’entretien, en récapitulant les points prédominants de l’échange, une copie sera remise au salarié.

Que peuvent être les conclusions de l’entretien d’évaluation ?

Suite à l’entretien d’évaluation, le gérant peut facilement annoncer à l’employeur une promotion qui, à ses yeux, l’aura bien méritée. Par contre, si l’évaluation du salarié n’est pas concluante, dans ce cas, ce dernier devra revoir ses points faibles au sein de son équipe et de l’entreprise.

Il est important de souligner qu’une mauvaise évaluation ne permet pas à l’employeur de faire subir une rétro régression au salarié ni un rabais de son salaire et encore moins une justification de licenciement.

Il faut savoir aussi que l’entretien d’évaluation n’est pas une obligation, d’ailleurs, le Code du travail n’en fait pas mention, néanmoins, le gérant de l’entreprise a ce droit. En ce qui concerne le salarié, celui-ci doit se conformer à l’entretien annuel d’évaluation, spécialement, s’il a été informé préventivement, dans ce cas, il est obligé d’en tenir compte.

Pour conclure, l’entretien annuel d’évaluation du salarié a plusieurs avantages, cela permet à l’employeur, mais aussi à l’employé de faire le bilan des 365 jours écoulés, c’est un pur échange qui aborde le positif et le négatif, mais surtout, un excellent moyen de s’améliorer dans le milieu professionnel, pour l’un comme pour l’autre.

Partager cet article :