2 décembre 2021

Bricolage : Quand a-t-on le droit de faire du bruit le dimanche ?

bruit dimanche bricolage

Partager cet article :

Le dimanche est un jour où tout le monde se repose tranquillement après une dure semaine de travail. Nombreux sont ceux qui ne veulent pas être dérangés par des bruits de voisinage. Que ce soit dans le cadre de travaux de bricolage, rénovations ou de réjouissance, le dimanche est une journée où il n’est pas possible de faire du bruit à tout moment. 

La réglementation à propos des moments où vous avez la possibilité de faire du bruit le dimanche ?

Pour éviter les problèmes de voisinage, les autorités municipales et préfectorales encadrent les horaires de cette journée. Le bruit est autorisé de manière très stricte le dimanche. Pour les travaux de rénovation de domicile et de bricolage dans la journée du dimanche, la réglementation stipule qu’il est possible de travailler entre 10 heures du matin et midi. Les autorités sont les seules qui encadrent les activités bruyantes le dimanche. Dans le cas contraire, ils ont le droit de faire appel au service de médiation de la Mairie ou la police municipale. Car elle est considérée comme une infraction. Quand les forces de gendarmerie et de police viennent constater les faits, vous pouvez écoper d’une amende allant de 68 à 180 euros. Le responsable du tapage est contraint de s’acquitter de l’amende sous 45 jours pour ne pas être poursuivi en justice. 

Pourquoi la question du bruit le dimanche pose problème ?

Quand on parle de bruit ou d’activités bruyantes le dimanche, il est question de nuisance ou de pollution sonore pour le voisinage. Si le tapage nocturne est sévèrement puni par la loi, c’est également le cas lorsque vous faites du bruit dans la journée. Surtout le dimanche. Peu importe l’origine de la nuisance sonore, elle sera réprimandée par la loi. C’est aussi le cas lorsque l’origine du bruit provient d’une chose qui vous appartient ou dont vous avez la garde. Si l’aboiement de votre chien le dimanche pose problème au voisinage, cela conduira à une plainte. Étant donné que vous êtes responsable de l’animal, vous assumez les conséquences.  Si la question du bruit le week-end et surtout le dimanche pose problème, c’est parce qu’il s’agit de journée de repos. C’est un moment privilégié de repos et de détente avec ces proches. Il faut du calme et de la tranquillité dans le voisinage pour se reposer véritablement afin de se détendre et d’évacuer le stress. 

Les astuces pour obtenir le droit de faire du bruit le dimanche

Il existe quelques options intéressantes pour ceux qui sont dans l’obligation de faire du bruit le dimanche et ne peuvent limiter ce bruit à la plage horaire réglementaire. La plus intéressante est de saisir le service de mairie ou de police pour obtenir une autorisation exceptionnelle. Cela vous permet de mener vos activités bruyantes le dimanche même s’il s’agit d’une nuisance sonore pour vos voisins. À cela s’ajoutent le bon sens et le savoir-vivre pour préserver la tranquillité dominicale et les bonnes relations de voisinage.

Le dimanche est une journée où il faut à tout prix éviter les activités moins bruyantes. Lorsqu’il s’agit d’une exception, vous pouvez demander le consentement de vos voisins. Il faut encore éviter les horaires où les plus petits font la sieste. Le moyen le plus simple de pouvoir faire du bruit le dimanche sans enfreindre la loi c’est d’obtenir le consentement de son voisinage. Courtoisement, prévenez-les du bruit des travaux qui sont à réaliser ce dimanche ou de la manifestation qui a lieu. Rassurez-les en prenant les dispositions nécessaires pour en faire le moins possible et respecter les horaires autorisés. Si vous n’avez pas la possibilité de discuter directement avec eux, un petit mot d’excuse par avance pour la gêne occasionnée dans le hall d’entrée vous évitera des accrochages. Si vous habitez en maison, cela peut être également valable pour vos proches voisins.

 Il faut également prendre ces dispositions pour éviter les bruits et désagréments annexes. Lorsqu’il y aura un transit important dans les cages d’escaliers et le hall d’entrée par exemple, il faut penser à protéger les parties communes. Il faut aussi veiller à l’évacuation des déchets qui resteront du chantier si vous réalisez des travaux. Généralement, les voisins sont plus tolérants lorsqu’ils constatent que des dispositions sont prises pour limiter l’impact des travaux. Les dommages olfactifs doivent être évités au même titre que la nuisance sonore. Elles sont considérées comme des troubles du voisinage et peuvent être sanctionnées. Les sanctions des troubles du voisinage sont conditionnées comme celles des nuisances sonores. Pour éviter les problèmes avec les justices et votre voisinage en ce qui concerne le bruit le dimanche, il faut faire preuve de savoir-vivre et de savoir-être. 

Partager cet article :