19 septembre 2021

Source d’énergie renouvelable : les raisons de la choisir

énergies renouvelables

Partager cet article :

Pour s’inscrire dans une intention de développement durable, l’état mise sur plusieurs aspects, dont l’un est de recourir aux énergies renouvelables. Ces Énergies sont intarissables, comme le nom l’indique, elles sont infinies, contrairement aux énergies non-renouvelables qui ont fait des dégâts considérables sur notre planète et sont responsables des changements climatiques liés à la dégradation de la couche d’ozone. Pour permettre aux générations futures de profiter d’une planète saine, il est important de développer et d’étendre l’utilisation des énergies renouvelables, dites vertes, en optimisant la production de celles-ci dès leur source.

Qu’est-ce qu’une source d’énergie renouvelable ?

Les énergies renouvelables sont de plus en plus utilisées, nous avons l’exemple de l’électricité verte, qui est tendance ces dernières années. Les sources de ces énergies propres proviennent directement de la nature, et de notre environnement, il existe cinq sources d’énergies renouvelables, qui sont :

  • L’énergie solaire ;
  • La biomasse ;
  • L’énergie éolienne ;
  • L’énergie hydraulique ;
  • La géothermie.

L’énergie émise par les rayons du soleil est exploitable grâce aux panneaux photovoltaïques qui la transforment en électricité, ou en chaleur grâce à des panneaux thermiques. En ce qui concerne la biomasse, il s’agit des matières organiques (bois, biogaz…) qui génère de la chaleur, et donc de l’énergie. L’énergie véhiculée par le vent est utilisée par le biais d’éoliennes. L’énergie hydraulique correspond à l’énergie issue de l’exploitation du mouvement de l’eau, tel que les courants marins ou les barrages d’eau. On en tire plusieurs types d’énergie, à savoir osmotiques, thermique, ou encore électrique, grâce aux turbines installées dans les barrages d’eau. Quant à l’énergie géothermique, elle est puisée dans la chaleur des profondeurs du sol. Cette chaleur résulte de la désintégration radioactive des roches, elle est également utilisée pour produire de l’énergie thermique et électrique selon la profondeur d’extraction.

Quelles sont les utilisations liées à une source d’énergie renouvelable ?

Ces énergies renouvelables sont en perpétuel renouvellement, mais si les trouver est facile, car elles sont inépuisables, les exploiter présente plus de difficultés. Ces énergies sont non-polluantes, si ce n’est durant la phase de production. Sur ce point, les recherches évoluent pour optimiser l’utilisation de ces énergies vertes avec objectif zéro pollution. Chaque source d’énergie renouvelable est une source inépuisable qui permet de produire un, ou plusieurs types d’énergies. Exploitée dans le monde entier, l’utilisation des énergies renouvelables diffère selon les besoins. Pour des particuliers sensibilisés à l’écologie, les sources d’énergie recommandées sont l’énergie photovoltaïque pour l’électricité, et les pompes à chaleur géothermique pour le chauffage et l’eau. Pour l’énergie de la biomasse, elle peut être utilisée pour produire :

  • Le chauffage ;
  • Des biocarburants ;
  • L’électricité ;
  • Des biogaz.

L’énergie puisée dans la force du vent permet, entre autres, d’obtenir de l’électricité qui peut alimenter des sites isolés, et des grands réseaux de distribution. Les éoliennes mécaniques permettent de pomper de l’eau dans divers pays. En France, l’énergie hydraulique est la première source d’électricité renouvelable, grâce à son potentiel hydraulique élevé (fortes précipitations), et à la quantité importante d’installations présente sur tout le territoire, au niveau mondial, elle est classée troisième source de production d’électricité.

Quels sont les bienfaits de l’utilisation d’une source d’énergie renouvelable ?

Contrairement aux énergies fossiles, telles que le pétrole ou le charbon, les énergies renouvelables sont écologiques, disponibles partout dans le monde, et gratuites (sauf les coûts des installations et de production). Ces énergies vertes propres luttent contre le phénomène d’effet de serre, qui préoccupe l’ensemble de la planète, elles sont moins polluantes et plus sûres. Un autre des avantages est qu’elles génèrent des emplois, car pour les transformer en énergie utilisable, il faut une main d’œuvre (ingénieurs, techniciens, …). Même si ces sources d’énergie propres sont plus respectueuses de la nature, il reste néanmoins des aspects à améliorer pour en profiter pleinement. Elles sont plus faibles que les énergies fossiles, le coût de production à court terme est plus élevé, et leur utilisation, pour la plupart, dépend du climat. Par exemple, l’énergie éolienne produite par intermittence, lorsqu’il y a du vent, idem pour les panneaux solaires, en temps nuageux ou peu ensoleillé, il n’y a très peu, voire pas d’énergie à capter. Pour résoudre ce dernier problème, il est nécessaire de stocker l’énergie produite dans des batteries (en plomb ou en lithium), ces batteries peuvent être à l’origine de pollution.

énergies vertes

Comment baisser votre consommation moyenne d’électricité ?

De nos jours, la majorité des foyers disposent de plusieurs appareils électriques, ce qui fait logiquement grimper leur facture d’électricité. C’est pourquoi, de plus en plus de personnes déploient tous leurs efforts pour réduire le montant de leur facture, mais en vain. Dans ce cas, il faudrait se pencher sur d’autres raisons qui peuvent être mises en cause, comme : la mauvaise isolation de la maison, ou les équipements qu’on laisse allumés alors qu’on ne les utilise pas. Alors, comment réduire sa facture d’électricité ? Sans pour autant se priver de l’utilité de ses appareils électriques.

Huit critères pour mesurer votre consommation d’électricité moyenne

Pour pouvoir faire des économies d’électricité, vous devez d’abord déterminer si votre habitation consomme beaucoup d’électricité ou pas. Ça pourrait vous aider également pour le choix de votre futur logement. Pour cela, nous vous proposons ces huitcritères à prendre en compte :

  • La superficie du logement ;
  • Le nombre d’habitants et leurs habitudes ;
  • Le nombre de pièces ;
  • Le nombre d’appareils électriques et leur fréquence d’utilisation ;
  • La classe énergétique des appareils électriques ;
  • La puissance électrique ;
  • L’énergie utilisée pour le chauffage et pour l’eau chaude ;
  • La qualité de l’isolation thermique de l’habitation.

Tous ces critères justifient la différence de consommation de l’électricité moyenne d’un foyer à l’autre. Il est donc primordial de bien isoler son logement, de choisir des appareils peu énergivores et d’adopter des gestes souvent anodins pour facilement réaliser des économies d’énergie. Mais ces derniers font grimper votre facture, tels qu’éteindre la lumière d’une pièce dès que vous sortez, et d’enlever la prise de vos appareils électriques.

Les postes importants de consommation d’électricité moyenne

Dans chaque habitation, il y a des postes toujours branchés à l’électricité, comme le micro-onde et d’autres qui sont utilisés occasionnellement, tels que le fer à repasser. En tout cas, ils ont un point en commun : la consommation d’électricité moyenne. Les postes importants qui consomment de l’électricité moyenne dans un logement selon leur ordre de consommation d’énergie (de la plus grande consommation à la plus petite) sont :

  • Le chauffage ;
  • La production d’eau chaude ;
  • L’informatique et l’audiovisuel (ordinateur, télévision…) ;
  • Les postes de froid (congélateur, réfrigérateur) ;
  • Les postes de cuisson (four, grills électriques) ;
  • Les postes de lavage (lave-linge, lave-vaisselles) ;
  • L’éclairage (lampes) ;
  • Les postes d’hygiène (aspirateur, fer à repasser).

Sans compter les nouveaux appareils électriques, tels que les appareils de sports, les cadres lumineux, les tablettes, etc. Aussi les appareils en veille connectés, qu’on éteint par télécommande, mais qui reste branchés, consomment de l’électricité inutilement. Ces postes consomment quotidiennement de l’électricité, plus leur nombre augmente et plus la facture d’électricité enfle.

Comment économiser de l’argent sur la consommation d’électricité moyenne ?

Réduire sa facture d’électricité fera du bien à votre poche et à la planète. Avec des gestes simples, vous remarquerez une baisse importante de votre consommation d’électricité moyenne. Commencez par vérifier et calculez combien consomment vos appareils électriques grâce à leur étiquette. Cette dernière mentionne la consommation moyenne de ces appareils électriques. Aussi, privilégiez les appareils les plus récents, et ceux qui consomment le moins d’énergie selon leur étiquette énergique. D’autres habitudes sont à instaurer et à appliquer au quotidien. Ils feront une grande différence dans votre consommation énergétique, comme le fait de débrancher les appareils que vous n’utilisez pas, d’utiliser des lampes LED, d’éteindre les pièces dès que vous les quittez. Choisissez des appareils peu énergivores, ne lancez pas de machines que lorsqu’elle est pleine. Si vous avez du soleil, évitez d’utiliser le sèche-linge, couvrez vos marmites lors de la cuisson, optez pour des éclairages solaires à l’extérieur et isolez bien votre maison. En appliquant ces petits gestes au quotidien et en les inculquant à votre entourage, vous allez forcément diminuer votre facture d’électricité de façon significative.

Les facteurs extérieurs et la facture de consommation d’électricité moyenne

Des facteurs extérieurs à la consommation d’électricité moyenne, peuvent augmenter le prix de votre facture, sans vous rendre compte. À titre d’exemple, la puissance de votre compteur, si elle est trop élevée, elle augmentera votre facture, faites attention alors de ne pas choisir une puissance trop basse au risque de provoquer une disjonction. Le fournisseur d’électricité alternatif propose des prix plus intéressants et l’option tarifaire du compteur d’heures creuses reste pleine est plus avantageuse que l’option de base.

Partager cet article :