Ignatia Amara : quels bienfaits ? Quelle posologie ?

pharmacie

Avez-vous entendu parler du remède Ignatia Amara ? Il s’agit d’un médicament homéopathique utilisé à ce jour pour soulager différents troubles de la santé. On peut citer notamment les maladies psychologiques (troubles du comportement, stress, anxiété…) et les inconforts digestifs. Ce remède est fabriqué essentiellement à partir d’une substance provenant d’une plante originaire des Philippines appelée la fève de Saint-Ignace. Il est commercialisé sous forme de granules, de poudre ou de doses globules (tubes). Si vous souhaitez en savoir plus sur ce médicament, vous êtes au bon endroit Découvrez, à travers ce descriptif, les vertus de l’Ignatia Amara et comment le prendre selon les recommandations des experts en pharmacie. 

Quels sont les bienfaits de l’ignatia Amara ? 

Les bienfaits reconnus à l’Ignatia Amara à ce jour sont nombreux. En effet, les indications relatives à l’usage de ce produit vont des troubles digestifs aux pathologies liées au comportement. Cependant, ces indications peuvent varier selon la composition du médicament. 

Le traitement de l’acétonémie 

Ignatia Amara est très pratique pour accompagner les enfants qui ont du mal à manger ou qui présentent des signes d’instabilité d’émotions. Ici, le médicament de pharmacie est utilisé en dehors des crises d’acétone. 

Le traitement de l’aménorrhée 

Les indications de ce remède ici sont plutôt précises. En effet, l’aménorrhée ou l’absence de règles peut être due à plusieurs éléments. Si le facteur stress est à l’origine de cette anomalie après avis d’un médecin, l’utilisation de l’Ignatia Amara est conseillée. 

La lutte contre l’angoisse 

La crise d’angoisse peut se manifester de diverses manières chez une personne. Au nombre des symptômes les plus fréquents figure la sensation d’une boule dans la gorge, les soupirs, les ruminations, la transpiration, etc. L’utilisation régulière de l’Ignatia Amara peut réduire, voire éliminer l’apparition de ces signes. 

À lire également :  Repas de Sportif : quels sont les aliments à consommer ?

La lutte contre les crises d’asthme 

Asthme

La prise d’Ignatia Amara est conseillée pour réduire les crises d’asthme. Toutefois, il ne s’agit que des cas où le trouble relève d’une situation de stress intense ou d’une émotion forte. De plus, ici, l’utilisation est répétitive et progressive. 

Le soulagement de la migraine 

Ignatia Amara est particulièrement prisé parmi les médicaments de pharma non conventionnels utilisés pour les soins (de certaines pathologies). C’est le cas de la migraine. Ce produit homéopathique permet en effet de soulager le mal de tête, surtout lorsque la douleur est intense. Qu’il s’agisse de troubles naturels ou d’un mal provoqué par une mauvaise hygiène (inhalation de fumée, fortes odeurs), le produit est réputé efficace. 

La réduction des crises de nerfs 

Les humeurs instables, les problèmes de respiration et les ruminations morbides peuvent découler d’une crise de nerfs. Ces symptômes sont aussi présents chez l’adulte que chez l’enfant. Pour les réduire, il est conseillé de consommer l’Ignatia Amara de façon régulière (jusqu’à amélioration).

La lutte contre les difficultés scolaires 

L’indication de certains produits de pharmacie pour améliorer le niveau scolaire chez l’enfant peut sembler curieuse. Mais il faut reconnaître que la plupart des solutions de soins en homéopathie ont la particularité de soulager l’être humain dans son ensemble, que ce soit sur le plan physique ou sur le plan émotionnel. Étant donné que l’anxiété et le stress peuvent affecter l’attention chez l’enfant, Ignatia Amara est parfait pour soulager ces troubles afin de réduire les difficultés scolaires chez l’apprenant. 

Le soulagement des troubles digestifs 

Les troubles digestifs se déclinent en plusieurs types : nausées, brûlures d’estomac, mauvaise digestion, etc. Pour toutes ces catégories d’inconfort données, l’une des causes les plus fréquentes est le stress ou l’anxiété. En dehors des cas d’intolérance au lactose ou de manque de sommeil, Ignatia Amara peut aider à soulager ces maux. Il faut noter qu’une mauvaise hygiène alimentaire peut également être à la base des difficultés liées à cette mauvaise santé digestive. 

Ignatia Amara : posologie 

Nous allons ici voir comment prendre efficacement ce produit de parapharmacie. Tout d’abord, il est important de savoir que la posologie recommandée pour les médicaments homéopathiques dépend spécifiquement des maladies. De plus, ces modes d’emploi, étant donné qu’ils sont fournis à titre indicatif, ne peuvent pas se substituer à l’avis des professionnels de santé. Voici les doses de granules à prendre selon le mal à traiter. 

À lire également :  Mal de l'air : comment l'éviter et le soulager ?

Indication générale

Les granules de produit de parapharmacie ne sont pas à avaler avec de l’eau, à l’instar des comprimés. Ils doivent être consommés par dissolution sublinguale et non par dilution. La prise doit également être hors repas et ne peut pas être associée à la consommation de tabac, de café ou de produits trop mentholés. 

Les doses indiquées pour les troubles du sommeil 

Pour lutter contre les difficultés du sommeil, il est recommandé de prendre 5 granules Ignatia Amara 9 CH de façon journalière. La prise peut être renouvelée. 

Les doses indiquées pour lutter contre l’anxiété et le trac 

Pour réduire le trac ou l’anxiété, la prise d’une dose d’Ignatia Amara est conseillée. L’utilisation doit impérativement être faite chaque matin pendant les jours précédant la situation redoutée. 

Les doses indiquées pour lutter contre la dépression 

En cas de dépression chronique ou sévère, l’injection du produit d’homéopathie doit se faire en “dose échelle”. Autrement dit, la dose doit être augmentée chaque jour. Par exemple, si le patient dépressif prend une dose à 9 CH le jour 1 (selon les recommandations), il doit prendre une dose à 12 CH le jour 2, et ainsi de suite. Toutefois, les cas de maladies ou troubles psychologiques doivent être traités par un professionnel de santé

Par ailleurs, en dehors des dosages ci-dessus mentionnés, il existe des prescriptions plus spécifiques. Il sera donc judicieux de demander conseil à votre médecin. 

Quelles sont les contre-indications ? 

En cas de grossesse ou d’allaitement, les doses indiquées dans le précédent chapitre ne sont pas à prendre en compte. Il est donc indispensable de consulter un médecin ou un pharmacien afin de déterminer s’il est opportun d’opter pour ce type de soins. Il y va de la santé du fœtus ou du bébé.

Partager cet article :