Est-il possible de suspendre temporairement son crédit immobilier ?

rendez-vous immobilier

La plupart des crédits immobiliers durent en moyenne 18 années. Or, il se trouve que durant cette période relativement longue, des événements malheureux et surtout imprévus surgissent. Il peut s’agir d’un divorce, d’une perte d’emploi, etc. Quoi qu’il en soit, dans l’une ou l’autre des difficultés financières, les emprunteurs sont amenés à se demander s’il est possible de suspendre temporairement l’emprunt immobilier contracté.

Report des échéances : quels sont les types de crédits concernés ?

Pour ceux et celles qui se le demandent, la suspension temporaire d’un crédit immobilier est bien possible. Toutefois, tous les types de crédits immobiliers ne sont pas concernés. Voici ceux qui sont éligibles à une suspension :

  • Les crédits immobiliers à taux fixe
  • Les crédits immobiliers à taux que l’on peut réviser
  • Les crédits immobiliers à taux mixte

Sachez que tous les organismes de crédits immobiliers ne donnent pas la possibilité de suspension temporaire des échéances. Par conséquent, il convient de lire attentivement les dispositions du contrat de crédit.

Il existe des organismes de prêt qui donnent à l’emprunteur la possibilité de reporter jusqu’à trois fois ses échéances. Toutefois, ces reprises ne doivent pas être consécutives. Par ailleurs, la durée totale du report est de 12 mois. Enfin, chaque report est séparé du suivant par au moins 12 mois.

Que faire lorsque l’établissement ne permet pas la suspension de crédit ?

idée solution

Lorsque votre institution bancaire ne vous permet pas de suspendre temporairement vos échéances, l’une des solutions est de songer à un rachat de crédit. Il s’agira de demander à une autre banque de racheter votre prêt immobilier. C’est généralement une solution pour souffler pendant un moment.

Pour être certain que le rachat de votre crédit soit la meilleure solution, utilisez un simulateur de rachat de prêt. Il y en existe en ligne pour un usage gratuit.

À lire également :  Déménagement : Justifier une résiliation d'assurance habitation

Dans le but d’alléger le poids des mensualités, il est recommandé de remettre en concurrence le contrat d’assurance emprunteur. En effet, la loi donne le droit à chaque emprunteur, sous certaines conditions, de changer d’assureur. Il peut le faire chaque année.

Cette stratégie permet également de réaliser de grosses économies. Le fait est que les contrats alternatifs sont plus compétitifs que ceux des institutions bancaires. Il existe également des outils de comparaison de contrat d’assurance emprunteur. Ces instruments gratuits et disponibles en ligne permettent de dénicher le contrat d’assurance le plus compétitif et le plus adapté à un crédit.

Fonctionnement de la suspension temporaire de crédit immobilier

Tout d’abord, il est essentiel d’être certain que le contrat de prêt permet une telle opération. Si c’est le cas, alors il faudra évaluer l’étendue des difficultés financières qui motivent le besoin de suspendre temporairement le crédit. En fonction du degré des difficultés financières, il sera possible de savoir s’il faut faire un ou plusieurs report(s) d’échéances.

Lorsque le report est décidé, les mensualités qui devraient normalement être payées durant cette période le seront à la fin de la durée de remboursement du crédit. Par conséquent, la durée totale de remboursement du prêt se verra allonger de la durée du report.

Quant au contrat de prêt initial, un avenant lui sera annexé. Cela se fera bien entendu par le banquier. Sur cet avenant se trouveront les conditions relatives à la suspension temporaire du crédit. Dès lors que la suspension sera mise en place, l’emprunteur recevra un autre tableau d’amortissement. Ce document précisera le nouveau montant du prêt ainsi que sa durée.

Suspension partielle ou totale : que faut-il choisir ?

choix direction

L’emprunteur a la possibilité de demander un report partiel ou total de son crédit immobilier. L’une et l’autre des deux options présentent des avantages ainsi que des inconvénients.

À lire également :  La loi Pinel en 2021: son fonctionnement cette année

Suspension partielle de crédit immobilier

Il s’agit de suspendre temporairement le remboursement du capital emprunté. Seuls les intérêts ainsi que l’assurance seront remboursés régulièrement.

L’avantage d’une suspension partielle est son coût faible et supportable par l’emprunteur dès lors qu’il est activé en fin de période de remboursement du crédit. En effet, ce sont les intérêts qui sont payés au début du prêt. Le capital n’est remboursé qu’à la fin de la période de remboursement du crédit.

Il est par ailleurs très facile de mettre en place cette forme de suspension. Par contre, la suspension partielle ne permet pas de renflouer suffisamment sa caisse. Cela le devient encore moins si elle intervient en début de crédit.

Suspension totale de crédit immobilier

Ici, aussi bien le capital que les intérêts connaissent une suspension de remboursement. Il n’y a que l’assurance qui sera remboursée régulièrement.

La suspension totale du crédit est avantageuse en raison de son coût faible lorsqu’elle est activée en fin de crédit. En effet, c’est principalement cette partie de la durée du crédit qui est consacrée au remboursement du capital.

L’avantage est que la trésorerie de l’emprunteur se voit plus renforcée pendant quelques mois. En revanche, même si la suspension totale n’a duré que quelques mois, elle peut avoir comme conséquence, un rallongement de la durée du crédit à plusieurs années.

Amandine Carpentier
Les derniers articles par Amandine Carpentier (tout voir)

Partager cet article :