Les 10 chats les plus moches du monde !

chat devon rex

Le chien est le meilleur ami de l’homme, dit-on, mais le chat n’est pas en reste. Depuis quelques siècles, ces félins sont devenus d’importants animaux de compagnie au même titre que ceux de la race canine. Cela est surtout dû au fait que ces félins sont généralement très mignons. Il existe certaines races de chat qui loin d’être un symbole de beauté sont une disgrâce pour les yeux. Découvrez notre top 10 des chats les plus moches du monde.

Le Mau Egyptien

Le Mau est originaire d’Egypte. Il a un court pelage auquel vient s’ajouter un corps musclé. Sa laideur ne vient pas que de ces deux détails. Cette race de chat a une tête angulaire, limite arrondie, qui porte des yeux ayant un regard menaçant. 

Sa démarche s’apparente à celle d’un guépard. Un autre élément loin d’être beau sur ce chat est sa poche ventrale. Cette dernière s’étend jusqu’à ses pattes postérieures, ce qui n’est pas très esthétique. 

C’est tout de même un chat intelligent, très câlin et qui aime jouer. Il est aussi connu pour sa capacité à vivre en harmonie avec d’autres races de chat.

Le LaPerm

Ce chat a presque tout d’un chat normal. Il n’est pas vraiment gros. Il est moyennement long. Ses yeux ne sont pas vraiment effrayants ou repoussants. La raison pour laquelle il figure sur cette liste, c’est son pelage. Ce dernier est très moche. Vous pourrez en juger par vous-mêmes si vous en rencontrez. 

Le pelage a un air négligé comme si l’animal était abandonné. Malgré tous les soins que son maître pourrait apporter au pelage de son LaPerm, rien ne changerait. Les boucles qui constituent le pelage de l’animal seront toujours rebelles.

chat moche

Le Sphynx

En se fiant au nom, on pourrait penser que ce chat est originaire d’Egypte comme le Mau Egyptien. Le Sphynx est originaire du Canada. Comme vous pouvez le constater, il s’agit d’une race qui peut être qualifiée de “sans poils”. En réalité, ils en disposent. Le problème, c’est qu’ils sont à peine perceptibles avec le regard. 

Cet animal est tout de même affectueux et il aime les enfants. Cela fait de lui un chat très sociable. Vu qu’il a peu de poils, il en perd peu, ce qui réduit les corvées de ramassage de poils lorsqu’on en a un.

À lire également :  Races de Chien Existantes : notre guide d'adoption

Le Donskoy

Il s’agit d’une race de chat sans poils et dont le corps est recouvert de rides. Deux autres éléments rendent ces chats particulièrement moches. Il s’agit de leur queue est leur queue. La queue de ces chats ressemble à celle des rats. 

Ce chat a tout de même la réputation d’être intelligent et amical. Le donskoy est si sociable qu’il arrive à s’entendre avec les autres animaux dont le chien.

Le Peterbald

Le peterbald a clairement sa place dans ce top 10. Les peterbald sont une race de chat sans poils. Cette race a les pattes palmées. Aux pattes palmées s’ajoutent de larges oreilles et un regard des plus fougueux.

La faute est probablement due à ses parents originels. Il ne s’agit pas d’une espèce naturelle. Les premiers peterbalds ont été obtenus en croisant un Donskoy avec un Oriental Shorthair. Les parents n’étant pas beaux d’origine, il est normal que la progéniture soit moche. 

L’Ukrainian levkoy

Tout comme la race peterbald, les ukrainian levkoy sont issus d’un croisement avec un mâle donskoy. Ici la femelle est plutôt une Scottish Fold. Ce qui rend ce chat moche, c’est son apparence très peu esthétique. Cette race est très peu poilue et son regard est limite effrayant. Ces chats sont malgré tout très sociables et vraiment affectueux quoique peu calmes.

L’Exotic shorthair

La première impression est la plus importante, et ce, dans beaucoup de situations. Imaginez une première rencontre avec un tel chat. Il est très probable que vous ne voudrez plus le revoir une autre fois. C’est à cause de son air grincheux que l’exotic shorthair fait partie des chats les plus moches du monde.

Malgré que cette race de chat garde son air grincheux quelle que soit son humeur, elle a de bons côtés. Les exhotics shorthairs sont des races de chat calmes et patientes. Leurs poils courts et soyeux donnent un air de réconfort à celui qui les caresse.

Le Devon Rex

Du fait de son apparence des plus atypiques, ce chat est surnommé l’extraterrestre. Le devon Rex dispose de grandes oreilles qui sont loin d’être en harmonie avec le reste du corps. Il a un cou resserré et ses yeux ne sont pas particulièrement beaux. 

À lire également :  Combien de Temps dort un Chien : Ce que vous devez savoir !

Tout cela couplé à leurs poils fins et bouclés fait d’eux des chats repoussant à première vue. En dépit de son apparence, le devon Rex est un bon animal de compagnie. C’est un chat plutôt intelligent, attentionné et qui est du genre très obéissant. Il est très léger, ce qui fait de lui un bon compagnon de jeu.

devon dex chat

L’Elf-cat

Son nom en dit déjà long sur lui. L’elf-cat est une race de chat qui fait penser aux elfes. Cette race est chauve et son corps est couvert de nombreuses rides. Comme si cela ne suffisait pas, les elf-cat ont un regard flippant. Imaginez l’effet que ça vous ferait d’en voir un dans la nuit.

Son apparence lui vient très probablement de son origine. Tout comme les peterbald, les elf-cat sont issus d’un croisement. Cette fois-ci, il s’agit d’un croisement entre un Sphynx et un American Curl. Malgré son apparence, c’est un chat robuste, sociable et attachant.

Le Dwelf

Le nom de cette race de chat est une combinaison entre les mots anglais dwarf qui signifie nain et elf qui signifie elfe. Le dwelf est un chat de petite taille qui pèse moins de 3 kg. Il n’a pas de poils, ce qui lui donne un air frêle. Cette race de chat a des pommettes saillantes et de longues oreilles. 

Leurs oreilles font même penser aux Gremlins qu’on retrouve dans les mondes fantastiques. Malgré les apparences, le dwelf est fort et musclé. Cela vient du fait que ses créateurs le voulaient résistants aux maladies. Il est question de créateurs parce que le dwelf est une espèce issue d’un croisement entre trois autres espèces de chat. 

Amandine Carpentier
Les derniers articles par Amandine Carpentier (tout voir)

Partager cet article :