Comment choisir le télescope parfait ?

Pour faire un bon choix de télescope, vous devez vous baser sur un ensemble de critères : la lunette ou le télescope, l’ouverture du tube, le diamètre et le prix. Découvrez l’essentiel à retenir à chaque niveau !

Ouverture du tube

Pour choisir le bon télescope, vous devez vous informer suffisamment. Un télescope revêt la forme d’un tube. C’est un cylindre plus long que large pourvu d’une base ouverte qu’on dirige dans la direction des astres. En considérant cette base, vous pourrez voir un miroir logé tout au fond du tube. La particularité d’un télescope est son aptitude à collecter assez de lumière et non son grossissement. C’est une caractéristique qu’on peut appréhender uniquement grâce à son ouverture. Dans le cas d’une lentille qui forme l’objectif, on peut prendre en compte sa surface et son miroir.

Si sa capacité à réceptionner la lumière renvoyée par les corps célestes est grande, le télescope est apte à collecter assez de lumière. Ainsi, vous pouvez mieux voir les constituants du ciel. En outre, lorsqu’il s’agit d’une lunette astrologique, son diamètre détermine son ouverture. 

Lunette ou télescope : que choisir ?

Une lunette astronomique est réfractrice tandis qu’un télescope est réflecteur. Avant tout choix, vous devez absolument considérer le diamètre d’ouverture.

Lunette

Elle est constituée d’un ensemble de lentilles en verre. C’est un système très homogène capable de réfracter la lumière. Ils sont très peu sensibles et à la fois légers et portatifs.

Télescope

Le télescope est un système doté d’un ensemble de miroirs permettant de concentrer et de réfléchir la lumière. Cette dernière peut grossir grâce à l’oculaire. C’est la base du fonctionnement des télescopes Newton. Ils offrent un large diamètre d’ouverture.

Le diamètre

L’élément clé lors de la sélection d’un bon télescope est le diamètre. Sa valeur est en millimètres. Il définit la clarté des images. Plus il est grand, plus il ressort des images assez explicites. Mais prenez garde des structures qui font la propagande d’un télescope qui agrandit des centaines de fois. L’appareil que vous choisirez doit avoir un diamètre conséquent. Avec ces clarifications, votre choix sera parfait.

Le choix en fonction du budget

En fonction de votre capacité d’achat, vous pouvez trouver un télescope parfait.

Avec un budget de 500 € au maximum

Pour un budget en dessous de 250 €, optez pour une lunette de 60 à 70 mm de diamètre sur une monture azimutale. Ceci est adéquat pour les débuts. Même en ville, elle permet de voir distinctement la lune ainsi que les principales planètes. Utilisée en campagne, dans des conditions d’observation excellentes, la lunette offre une vue sur quelques astres tels que les galaxies et les nébuleuses. 

Si votre budget est compris entre 250 € et 500 €, les choix qui s’offrent à vous sont multiples.

Vous pouvez prendre le Télescope Mini Dobson de table. Il dispose d’un diamètre idéal entre 114 et 130mm. Le télescope de 130 à 150 mm sur monture équatoriale est aussi une option à considérer.

Avec un budget supérieur à 500 €.

Dans la fourchette de 500 € à 1000 €, votre budget est considérable. Ne vous privez donc pas des meilleurs outils. Par exemple, le télescope de 200 à 250 mm est le parfait appareil pour vous faire découvrir la beauté du ciel. Il offre une vue planétaire concise.

Avec un budget au-dessus de 1000 €, les télescopes sophistiqués, dotés de fonctionnalités avancées sont disponibles. Mais sachez qu’il n’est pas nécessaire de dépenser une forte somme pour vous offrir un télescope alors que vous n’utiliserez pas toutes ses fonctionnalités existantes.

Amandine Carpentier
Les derniers articles par Amandine Carpentier (tout voir)

Essayez Chat GPT Gratuitement en Français !