La fiche métier d’un axilliaire vie et ses compétences

auxiliaire de vie

Il y a plusieurs métiers qui se rattachent à l’aide des personnes en mobilité réduite à cause de la maladie ou de l’âge. Les professionnels de a santé et ceux qui font de l’aide à domicile doivent avoir suivi une formation spéciale et avoir beaucoup de qualités humaines afin de pouvoir mener à bien certaines tâches pour aider des personnes en difficultés.

Il y a parmi les personnes en besoin d’aide à domicile celles qui ont eu un accident et qui ont besoin d’une aide continue pour vivre, pour cela, il y a plusieurs spécialités pour prendre soin de toutes les catégories de personnes en difficultés.

Aide aux personnes à domicile

Il y a plusieurs catégories de personnes qui ont besoin d’aide à domicile, ce sont des professionnels qui font cela et doivent apporter une aide matérielle et morale.

Ce professionnel peut être employé par le particulier lui-même ou par une association, d’autres sont affectés par une collectivité locale ou un organisme privé.

Une personne qui fait le métier d’aide à domicile doit faire beaucoup de tâches pour l’entretien de l’habitat de la personne à aider, il doit veiller à :

  • dépoussiérer, ranger et nettoyer ;
  • laver la vaisselle et le linge ;
  • faire des travaux de raccommodage divers ;
  • faire du bricolage, si nécessaire ;
  • faire les courses préparer les repas et aider à manger.

Le professionnel doit aussi aider au déplacement dans la maison, à la toilette et à tous les aspects d’hygiène et de sécuritéde la personne sur qui, il veille.

Ce sont des actions qui nécessitent beaucoup de tact et de savoir faire, car il doit aider la personne à se coucher, à se lever, à sortir faire sa balade, enfin une relation très spéciale naîtra d’elle-même.

Il y a aussi une assistance à apporter à l’extérieur de la maison, comme les démarches administratives, l’accompagnement aux divers rendez-vous, tels que les rendez-vous médicaux.

À lire également :  Formation Architecte d'Intérieur à distance : Ce qu'il faut savoir

Fiche métier auxiliaire de vie

C’est une autre forme d’aide à domicile avec certaines différences, car l’auxiliaire de vie ne se charge pas du ménage et du linge, elle s’occupe beaucoup plus de la personne que de la maison.

L’auxiliaire de vie travaille avec des personnes handicapées, fragilisées ou dépendantes. Il assure le coucher, le lever, la toilette, les soins, l’hygiène et le nombre d’heures de son travail dépend de la dépendance de la personne, c’est donc du cas par cas.

Ce métier a pour employeur des associations, comme les caisses des mutualités sociales agricoles, caisses d’allocations familiales ou par des communes.

Ces professionnels sont appelés à s’en tenir aux recommandations et aux décisions prises par le personnel soignant concernant les personnes sous traitement ou les gens souffrants de maladies chroniques ou de handicaps particuliers.

Les auxiliaires de vie sociale doivent au moins être titulaire d’un CAP d’accompagnement éducatif et social qui est le diplôme minimum requis qu’on appelle DEAES.

Pour s’inscrire à cette formation, il faut répondre à des questions posées par un jury qui comporte dix questions et un entretien de test de motivation d’environs 30 minutes.

Les aides soignants et les puéricultrices ainsi que les professionnels d’aide à domicile sont dispensés des épreuves écrites pour l’entrée en formation.

Il y a trois spécialités pour faire un diplôme de DEAES :

  • accompagnement de la vie en structure collective ;
  • accompagnement de la vie à domicile ;
  • accompagnement à l’éducation inclusive à la vie ordinaire.

La formation peut durer entre une à deux ans. Le diplôme qualifiera la personne à faire le travail d’auxiliaire de vie et si elle est chez une personne qui est aidée par ses enfants elle pourra être auxiliaire de vie aux familles (ADVF).

La rémunération de cette fonction tourne autour du S.M.I.C pour les personnes qui travaillent à temps partiel, cette rémunération se calcule au taux horaire sur la base du SMIC en France.

À lire également :  Ajouter un CV sur LinkedIn : est-ce vraiment une bonne idée ?

Avec l’expérience et la compétence l’auxiliaire de vie peut devenir technicien d’intervention sociale et familiale, avec plus de responsabilité et une meilleure rémunération.

Le métier d’auxiliaire de vie est très humain. Il a besoin de beaucoup d’humanisme et de patience. Si on n’a pas ces qualités, on ne peut pas faire de vieux os dans ce genre de profils.

Amandine Carpentier

Partager cet article :