Comment survivre à un vol long-courrier ?

vol long courrier

Souvent cause de malaise, de panique ou de stress, les vols long-courriers sont souvent craints par les voyageurs, qu’ils soient expérimentés ou non. Ainsi, avant de prendre ce type de vol, il faut bien s’y préparer et avoir tout ce qu’il faut avec soi. Avec nos conseils et nos astuces faciles à adopter, vous n’aurez plus peur des vols long-courriers et ils seront bien plus agréables.

Comment choisir un siège pour un vol long-courrier ?

Quand vous envisagez d’acheter un billet d’avion pour un vol long-courrier, plusieurs choix s’offrent à vous. Pour commencer, vous avez les différentes classes disponibles, à savoir :

  • La classe affaire ;
  • La classe économique premium ;
  • La classe économique ;
  • La première classe.

Bien entendu, tout est en fonction de votre budget et de vos attentes. Sachez que plus vous montez de classe, plus vous gagnez en confort. Cela dit, ce surclassement va vous coûter plus cher, mais certains passagers qui ont payé leur billet d’avion aller-retour à pas moins de 1000 euros peuvent parfois avoir accès à une classe supérieure durant un long voyage en avion. Cela représente un excellent compromis pour profiter de certains avantages comme un gain d’espace pour vos jambes.

S’hydrater souvent lors d’un voyage long-courrier

Il est essentiel de bien s’hydrater en plein vol, surtout s’il s’agit d’un long vol en avion. En effet, avec l’air sec présent à l’intérieur de l’avion, vous serez souvent déshydraté, ce qui va vous rendre le vol difficile à vivre. Pour un vol long-courrier, les agents ou les hôtesses de bord vont passer régulièrement pour vous proposer à boire du thé, de l’eau, du café, du jus, de l’alcool ou des boissons gazeuses.

À lire également :  Comment obtenir mon visa pour la Thaïlande en ligne ?

Nous vous conseillons d’avoir une bouteille d’eau remplie et réutilisable, et ce, avant votre embarquement dans l’avion.

Dès que vous passerez la sécurité, vous allez trouver des fontaines d’eau juste avant l’accès à votre porte pour embarquer. Ces dernières sont généralement verticales et profitez-en pour remplir vos bouteilles d’eau.

Bien manger pendant un vol long-courrier

Quand vous allez passer pas moins de 10h sur un long vol en avion, vous devrez forcément bien manger. De manière générale, vous aurez droit à deux repas à bord d’un vol long-courrier.

A vrai dire, tout dépend du nombre d’heures de vol, on vous proposera soit un repas du genre souper/dîner ou alors un repas de type déjeuner. Ces repas seront certainement liés à la gastronomie du pays et vous aurez généralement deux choix de repas.

Si vous voyez que vous ne pourrez pas manger les repas proposés dans l’avion, emmenez avec vous quelque chose à manger pour avoir de quoi grignoter et remplir le ventre.

Vous devez aussi prévoir des petites collations comme des muffins, des barres tendres, des croustilles ou des noix, du chocolat ou n’importe quelle gâterie à se mettre sous la dent.

Comment bien dormir lors d’un vol long-courrier ?

Il n’est jamais évident de dormir dans un avion, encore moins dans un vol long-courrier, et ce, à cause des bruits des passagers qui parlent autour de vous. Pour pouvoir bien dormir lors d’un long voyage en avion, prévoyez des bons bouchons et des cache-yeux. Munissez-vous aussi d’un bon coussin de nuque qui va bien tenir votre tête.

Généralement, les vols long-courriers proposent un petit coussin et une couverture, il ne faut donc pas hésiter à en demander d’autres en cas de besoin.

Pour finir, si vous avez la certitude que vous aurez du mal à dormir, il faut prendre un comprimé contenant des somnifères, que vous aurez acheté en pharmacie avant le vol.

À lire également :  Quand partir au Mexique ? : sélection des meilleures périodes

Comment bouger lors d’un vol long-courrier ?

Avec un vol long-courrier, il est parfois nécessaire de faire bouger son corps pour se dégourdir un peu les jambes et faire circuler le sang. Effectivement, quand vous restez au siège sans bouger pendant longtemps, le sang s’accumule dans vos pieds et vos jambes, ce qui peut provoquer des douleurs musculaires et des crampes. Pour éviter cela, essayez d’étirer vos jambes et vos bras de temps en temps. Faites bouger aussi vos fessiers et votre bassin légèrement et redressez votre dos.

Pour conclure, vous pouvez vous étirer quand vous allez aux toilettes et en profiter pour rester debout. Le plus important, c’est de faire en sorte de faire bouger votre corps, et ce, quel que soit le moyen pour éviter les crampes et les courbatures, et ainsi passer un voyage agréable et sans encombre.

Amandine Carpentier
Les derniers articles par Amandine Carpentier (tout voir)

Partager cet article :