25 octobre 2021

Yoga souplesse : 6 postures pour développer votre souplesse

yoga souplesse

Partager cet article :

Chaque jour qu’on passe sans pratiquer la moindre activité d’étirement est une journée perdue en faveur de la raideur, c’est pour cela qu’il est conseillé de pratiquer du yoga de manière quotidienne, surtout pour les personnes âgées, car la souplesse est un élément très important pour le fonctionnement mécanique du corps humain.

L’impact du yoga sur la souplesse

Selon une étude scientifique, il a été prouvé que le yoga est un sport très pratique pour favoriser la souplesse musculaire ainsi que pour le soulagement de toutes les parties du corps qui présentent des nœuds et des tensions, il agit également de manière positive sur le cou, les chevilles et les genoux. Cela peut se faire soi a l’aide de la respiration, et ce, en pratiquant l’inspiration et l’expiration de l’air, ou bien en exerçant différentes approches de posture de yoga, les deux méthodes présentent plusieurs avantages comme :

  • la détente et le relâchement du corps ;
  • la limitation des crispations et la résistance du corps ;
  • il atténue le sentiment d’inconfort.

Mais comment choisir la meilleure posture pour améliorer notre souplesse et la perfectionner ?

Les postures du yoga qui favorisent la souplesse

Bien que tous les types de yoga développent l’aspect souple du corps, certaines postures la favorisent davantage, nous citons ci-dessous les plus populaires et les plus efficaces :

La posture de la pince

Cette approche nécessite que le pratiquant s’assoie par terre et tende les jambes devant lui tout en gardant le dos plat, suite à cela, il essayera d’attraper ses pieds, cela permet de bien étirer les muscles ischio-jambiers ainsi que le dos.

La posture du pigeon

Tous les mouvements de cet exercice de Yoga conduisent à améliorer la souplesse des muscles, cette posture consiste à étirer les parties suivantes :

  • les jambes ;
  • les hanches ;
  • les psoas.

La posture du chien

Elle travaille principalement les cuisses et les bras, généralement, elle est adoptée par les gymnastes en pratiquant le grand écart, cette pose de yoga exige de se mettre en avant vers le plafond, les hanches et les mains au sol, d’où la nomination de position de chien.

Le triangle Trikonasana

C’est de loin la meilleure pose et la plus complète, car elle étire toutes les parties du corps, en particulier les muscles du dos et l’arrière des cuisses, cette dernière consiste à maintenir l’équilibre entre les deux pieds et solliciter les orteils pour se stabiliser, cet exercice de yoga aide à assouplir :

  • la poitrine ;
  • la cage thoracique ;
  • les ischio-jambiers ;
  • les épaules ;
  • la nuque.

Celle-ci assure un bon maintien physique et moral et nous fait ressentir une détente durable.

La posture de l’enfant

Consacrée spécialement à l’étirement de la colonne vertébrale, cette position améliore sa souplesse de manière remarquable, pour cela, il suffit d’écarter les genoux au niveau de la largeur du buste, de bien coller les fesses aux talons et enfin d’allonger les bras en penchant la tête.

La posture du guerrier

Elle détient son nom de sa position digne d’un guerrier, cette pratique de yoga permet d’étirer et d’assouplir :

  • les abducteurs ;
  • l’arrière des cuisses ;
  • les épaules ;
  • le cou ;
  • l’abdomen ;
  • les bras.

Cet exercice sollicite un effort ardent, c’est pour cela qu’il est déconseillé aux personnes âgées. La pratique des asanas (postures de yoga enseignées dans le cours) contribue à l’assouplissement et au renforcement du corps, quand cette dernière est bien intégrée, elle ouvre la porte à une harmonisation et à une vie sans stress ni anxiété.

Partager cet article :