Quelle est la conséquence d’un découvert bancaire ?

consequence decouvert bancaire

Un compte à découvert est une situation dans laquelle votre compte n’est pas suffisamment approvisionné. Autrement dit, votre solde de compte est négatif et vous devez à votre banque le montant affiché.

Suivant le fait que ce découvert est autorisé ou pas, cela peut entraîner des répercussions qui risquent de durer longtemps. Par conséquent, il vaut mieux pallier ce découvert et faire en sorte de laisser suffisamment d’argent, en particulier lorsque l’on a des projets en tête.

Avant de parler des conséquences, qu’est-ce qu’un découvert bancaire ?

Un compte à découvert correspond à un compte débiteur. On considère en effet qu’un compte en banque est débiteur quand les prélèvements réalisés sont supérieurs au solde disponible. En d’autres termes, le solde disponible de celui-ci est inférieur à zéro.

Il faut savoir que la situation de compte à découvert est loin d’être agréable. Si cette situation est en soi peu inquiétante, il arrive qu’elle ait des conséquences si elle empire ou si elle dure plus longtemps. Rappelons que les découverts bancaires se présentent sous deux formes : un découvert autorisé, et celui non autorisé.

Un découvert autorisé

Un découvert autorisé est défini comme étant une somme avancée, attribuée par un établissement bancaire au profit de son client. Celui-ci est inscrit dans un contrat signé par les deux entités au moment de la création du compte et il autorise son client à effectuer des transactions, même lorsque la balance de son compte est négative, tant que la somme de la transaction est inférieure à la limite autorisée.

Cependant, faites attention, ce découvert autorisé ne peut être indéfini, car la banque réclame au client de réalimenter le compte après la période d’autorisation. À défaut de réapprovisionnement du compte dans le temps imparti, le compte du client basculera alors dans la case du découvert non autorisé.

Par conséquent, même si le découvert est apuré, le client devra payer des agios.

À lire également :  Assurance complémentaire santé pour retraité : laquelle choisir ?

Les conséquences d’un découvert bancaire non autorisé

chéquier banque en ligne

Un découvert non autorisé engendre des conséquences. Premièrement, l’établissement bancaire peut bloquer toute transaction. Ensuite, le client peut être amené àpayer des frais d’intervention pour les transactions effectuées lors du découvert.

Ces commissions sont dues à des frais relatifs à une intervention de la part d’un conseiller, chargé d’analyser la situation financière du client en vue de décider de l’acceptation ou non par la banque de la transaction sollicitée.

Le montant de ces frais peut atteindre les 8 euros par opération à découvert, sans dépasser le plafond mensuel de 80 euros.

Mais également et avant tout, le client encourt le risque de se faire refuser ses chèques et être fiché en catégorie des personnes interdites auprès de la Banque de France.

Le fichage auprès du fichier central des chèques (FCC) peut aller jusqu’à 5 ans.

Des solutions pour le remboursement d’un découvert bancaire

Il existe plusieurs solutions pour palier à votre découvert bancaire, notamment :

  • À l’aide de votre épargne ;
  • Payer en plusieurs tranches ;
  • Demander une réduction des agios ;
  • Faire un prêt personnel.

Afin de compenser votre découvert bancaire, vous pourrez utiliser votre épargne. Dans le cas contraire, il est possible d’en parler à son conseiller, afin de chercher un arrangement à l’amiable.

Cette solution peut notamment consister en un étalement de la dette. De cette manière, vous pouvez payer en plusieurs tranches le montant du découvert bancaire.

De même, il est possible de solliciter une réduction des agios auprès de votre conseiller, pour vous aider à couvrir plus facilement votre découvert bancaire. Il est parfois possible de demander un prêt personnel si vous avez un budget serré.

Mais avant de vous octroyer ou non le prêt, l’établissement bancaire veillera à évaluer vos capacités de remboursement.

Lorsque votre découvert est temporaire et résulte d’une dépense importante, il se peut alors que votre banque consente à vous octroyer un prêt, afin de résorber votre découvert bancaire.

Comment éviter d’être en découvert bancaire ?

Les situations de découverts peuvent être récurrentes. En cas de répétition de cette situation, il est important de réaliser des tableaux de suivis budgétaires pour indiquer les dépenses et les recettes du ménage, de façon à pouvoir déterminer l’origine du découvert.

À lire également :  Change de l'Euro en Franc Suisse : tout savoir

À titre d’exemple, il peut être intéressant de faire le point sur vos derniers contrats (électricité, téléphone) pour vérifier si vous pouvez faire quelques économies.

Il est également possible que votre budget soit déséquilibré à cause des emprunts, dont les remboursements mensuels sont élevés.

Découvert bancaire : quels sont les avantages et les inconvénients ?

Le découvert bancaire est une réalité financière selon laquelle votre compte bancaire a un solde négatif. Autrement dit, le montant prélevé sur votre compte est supérieur au solde disponible. Malgré tout, les notions de chèque sans provision ou de compte débiteur ne sont pas mentionnées tant que vous avez un découvert bancaire autorisé. Pour mieux comprendre cette formule de facilité de caisse proposée par certaines banques, cliquez ici.

Le découvert bancaire autorisé peut s’élever à 800 euros, 1 000 euros ou même jusqu’à 2 000 euros. La durée de cette offre est définie dans la convention de compte que vous signez à l’ouverture de votre compte. Il en est de même pour le montant des agios, la possibilité ou non de payer avec sa carte de crédit…

Si vous avez un compte avec un découvert bancaire non autorisé, vous ne bénéficiez pas de cette facilité de caisse proposée par certaines banques. Pour continuer à utiliser sereinement votre compte, vous devez toujours veiller à ce que le solde disponible soit positif. Dans le cas contraire, toutes les transactions que vous effectuez depuis votre compte sont rejetées par la banque. Cela entraîne des frais de rejet, des agios et des pénalités d’incident de paiement.  

Amandine Carpentier

Partager cet article :